Vous êtes ici :

Bilan étudiants Analysis

Etudiants Analysis

Axel’One est engagé depuis bientôt dix ans dans la formation d’étudiants spécialisés en analyse industrielle.  Retour sur l’accompagnement et la réussite de ces parcours…

Chaque année, Axel’One accueille des étudiants de master en alternance et en stage sur ses plateformes. Depuis 2011, ce sont 18 étudiants qui ont pu faire une partie de leur cursus dans les laboratoires d’Axel’One Analysis. La plupart d’entre eux est issue du master 2 Analyse Industrielle de l’Université Claude Bernard, dont la spécificité est d’être l’unique formation en Europe spécialisée en « Analyse Industrielle ». Intégrée depuis maintenant 4 ans au programme européen EACH Erasmus Mundus, cette formation permet ainsi de pouvoir recruter des étudiants d’un excellent niveau issus du monde entier.  Les industriels de la région Auvergne Rhônes-Alpes sont à l’initiative du montage de ce master international, et Axel’One a su créer des liens forts en intervenant régulièrement pour donner des cours.

18 étudiants, 18 parcours, 18 histoires….

Le passage dans Axel’One ANALYSIS représente un excellent tremplin pour ces étudiants qui poursuivent sur des thèses de doctorat ou sont recrutés grâce à la qualité et la spécificité de leur formation. Depuis trois ans,  des thèses en Analyse en ligne apparaissent et font monter les compétences et connaissances des technologies associées.  Servier, Total, Solvay sont autant de grands industriels dans lesquels les étudiants passés par Analysis poursuivent leur cursus mais également des centres de R&D à l’international en Allemagne pour Marko par exemple, ou à Singapour pour Nur Eka.

Certains des étudiants ont rejoint par la suite l’équipe de Franck Baco-Antoniali, directeur d’Axel’One Analysis, comme par exemple Anaïs Dousse en qualité d’ingénieur, ou Manis Gheghiani après sa thèse « Couplage de techniques multispectrales in situ pour le suivi et la maitrise statistique de procédés de polymérisation ».

Cette proximité qu’Axel’One a toujours développé avec le monde académique se retrouve dans de nouveaux projets, à l’instar du projet Digital for Eco Industry avec l’école des Mines de Saint-Etienne ou du projet SMAPI avec le laboratoire LIRIS